L’hiver est la saison durant laquelle il est conseillé de nourrir les oiseaux dans son jardin ou sur son balcon.

Même lors d’hivers cléments, il est utile de les aider car à cette saison la végétation est ralentie et les ressources alimentaires « naturelles » (végétaux et insectes…) ont tendance à se faire rares.

De plus, la présence des oiseaux en hiver égaye, anime et enchante nos jardins, dont la végétation est souvent ralentie. Ce sera ainsi l’occasion d’observer des espèces qui, le reste de l’année, ne s’approchent pas des maisons ou se montrent plus discrètes (grives, mésanges…).

C’est enfin une solution permettant de maintenir un bon écosystème au sein de son jardin. Mais il faut cependant respecter certaines règles.

1/ Quand les nourrir ?

L’idéal est de débuter lors des premiers vrais froids (vers la fin novembre) et de s’arrêter à la fin de l’hiver (mi-mars). Evitez de mettre trop de nourriture en même temps, distribuez-là au fur et à mesure, idéalement le matin et le soir.

Il est fortement déconseillé de les nourrir au printemps et en été car beaucoup d’entre eux deviennent insectivores à cette saison et cela risque d’entrainer une dépendance chez les oiseaux, notamment les jeunes qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

2/ Quelle type de nourriture leur donner ?

Quels sont leurs vrais besoins en hiver ? Les oiseaux ont des besoins importants et notamment d’aliments riches en lipides. Privilégiez plutôt les graisses d’origine végétale.

Vous pouvez par exemple leur donner des graines, des fruits de saison coupés en gros morceaux ou des fruits secs.

Voici une petite liste pour vous aider :

  • Pain de graisse végétale
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés
  • Des fruits décomposés, comme les pomme et poires flétries
  • Mélange de graines comme du blé, de l’avoine ou de l’orge
  • Graines de tournesol (non grillées et non salées) noires (les plus riches en lipides)

Vous pouvez également mélanger les graines avec du beurre ou de la margarine afin d’en faire comme une pâte molle que les oiseaux mangeront facilement.

3/ Où installer leur nourriture ?

Installez-les soit en filet suspendu aux arbres ou déposez-les dans une cabane pour les oiseaux, que vous fabriquerez vous même.

Peu importe la forme, le plus important est que les mangeoires soient approvisionnées et entretenues régulièrement.

Pensez à l’eau, et en particulier quand il gèle.

N’oubliez pas l’hygiène ! Il faut régulièrement nettoyer les mangeoires et leurs alentours pour retirer les fientes et les vieux aliments afin d’éviter la transmission de maladies.

Pensez surtout à les mettre hors de portées des chats !

 

Enfin, il faut arrêter de les nourrir progressivement afin que les oiseaux se réadaptent. A noter également, toutes les espèces n’ont pas les mêmes besoins de nourriture, renseignez-vous auprès d’un spécialiste en magasin.

Vous trouverez en jardinerie, ou en magasin spécialisé, un vaste choix de cabanes ou nichoirs à oiseaux, ainsi que différents tuto sur internet pour les fabriquez vous-mêmes.

Envoyez-nous vos photos !